Actus 2014/2015


Le 24 mars à l'Institut Saint Eloi, 2 jeunes ingénieurs Lillois ont présenté le matériel libre aux lycéens.


Ce sont des technologies développées selon le principe des ressources libres (open source). Les plans ont été rendus publics de façon à ce que quiconque puisse les fabriquer, les modifier, les distribuer et les utiliser.

Les jeunes ont ainsi pu découvrir l'imprimante 3D "Mondrian" ainsi que la carte électronique "Arduino".

La Mondrian est une des dernières version d'imprimante "reprap" :


La technologie de l’impression 3D n’est pas nouvelle, mais un grand changement opéra autour de 2006 : une équipe au Royaume Uni fabriqua la première RepRap (Replicating Rapid-prototyper), une imprimante 3D capable d’imprimer certaines de ses propres pièces.


Cependant, la beauté de cette invention ne réside pas dans l’invention elle-même, mais plutôt dans le fait d’avoir choisi une license open-source. Une communauté de plus en plus grande se forme autour de ce projet et favorise la floraison de nombreuses versions, de plus en plus efficaces.

Arduino est un circuit imprimé sur lequel se trouve un microcontrôleur qui peut être programmé pour analyser et produire des signaux électriques. Il permet d'effectuer des tâches très diverses comme la domotique (le contrôle des appareils domestiques - éclairage, chauffage…), le pilotage d'un robot, etc...


Arduino peut être utilisé pour construire des objets interactifs indépendants. A l'institut Saint Eloi, l'exemple était un indicateur d'humidité qui permet d'évaluer la quantité d'eau présente dans la terre d'un pot de fleur.

Une technologie jusqu’alors réservée à l’industrie et aux grandes entreprises est désormais à portée de main de bricoleurs enthousiastes. Alors que l’impression 3D fait son chemin, les gens commencent à faire ou à essayer de nombreuses choses, utiles ou non, parfois vraiment pratiques quand il s’agit de réparer ou de personnaliser des pièces. Des plates-formes d'échanges et de partage permettent d'apprendre, de faire et de développer ensemble. Quand on a les outils en main, il ne reste qu'à être créatif !

 

 

   

 

 

 

 

Première édition !

Une première à l’Institut Saint Eloi ! Un succès

Les BTS ACSE (Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole) et GDEA (Génie des Equipements Agricoles) par apprentissage ont organisé leur première foire agricole les 10, 11 et 12 Avril dernier, dans l’enceinte du lycée, foire intitulée : AGRISUP.

Cette idée un peu « folle » est née en Juin dernier lors d’un échange avec les étudiants de première année sur les enjeux de leur projet d’initiative et de communication (PIC) qui est un moment fort de leur formation en BTSA. Comme le dit un étudiant  en BTSA « moi, ce que j’aimerais c’est organiser une foire agricole ».

Au retour des vacances estivales, l’idée a mûri dans l’esprit de tous ! La décision fut prise : les BTS de St Eloi organiseront leur première foire agricole. 

Il fallait lui trouver un nom, elle fut baptisée AGRISUP.

Il fallait aussi réfléchir aux activités proposées sur place. L’important dans un PIC : c’est avant tout de se faire plaisir et c’est ainsi que le programme a été établi : exposition de matériel agricole, de tracteurs anciens, ferme pédagogique, conférences, démonstration de la filière bois, marché fermier, et bien d’autres choses encore le tout dans la cadre de la traditionnelle foire de Bapaume. 

Ce premier évènement a été un succès. Les étudiants ont tous rempli leur rôle avec détermination. Le temps du bilan est arrivé. Aujourd’hui personne ne regrette le stress et ce pari qui s’est traduit par la réussite.

L’ensemble des organisateurs, les étudiants et l’Institut Saint Eloi remercient l’ensemble des visiteurs, des exposants pour cette belle réussite qui renoue avec une certaine tradition.

 



 

 

UN GRAND MERCI A NOS ANNONCEURS

POUR LEUR SOUTIEN

LORS NOTRE JOURNEE "PORTES OUVERTES"

DU 15 MARS 2015